Maroc : un Français condamné à quatre ans de prison pour terrorisme

Maroc : un Français condamné à quatre ans de prison pour terrorisme© MOHAMMED ABED Source: AFP

La chambre criminelle chargée du terrorisme à Rabat a condamné un ancien militaire Français, fiché S, à quatre ans de prison ferme pour son implication dans des affaires liées au terrorisme. Sa famille clame son innocence.

Le 20 octobre, la Cour d'appel marocaine a condamné le Français Manuel Brousta à une peine de quatre ans de prison pour «constitution en bandes organisées, détention d'armes en violation de la loi, ainsi qu'apologie du terrorisme». La cour a également décidé de l'expulser du Maroc au terme de sa peine.  

En mars 2016, l'homme avait été arrêté en possession d'armes dans ses bagages à la descente de l'avion à l'aéroport de Fès. La défense de Manuel Brousta avait considéré que les biens saisis ne «constituaient pas un danger». Pourtant, l'individu était fiché S en France et avait été assigné à résidence par le passé. Il avait décidé de s'installer définitivement au Maroc avec sa famille. 

Selon une note des services de renseignement français, citée en mars 2016 par Reuters, l'ex-militaire était devenu un leader de la communauté islamiste radicale d'Angers. Il lui était également reproché de rendre régulièrement visite à un détenu de la maison d'arrêt d'Angers, «connu pour son fondamentalisme religieux» et «projetant de se rendre en Syrie à sa libération afin d'y mener le djihad». Ce dernier organisait avant sa détention «des entraînements sportifs de type paramilitaire avec ses coreligionnaires» à Angers.

Selon l'épouse de Manuel Brousta, son mari ne serait en aucun cas lié à un réseau terroriste ou à l'idéologie de Daesh. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Parmi ces déplacements de campagne électorale, lequel jugez-vous le plus opportuniste ?

Résultats du sondage