En pleines tensions avec Ankara, l’armée irakienne se tient prête pour la reprise de Mossoul

© Ako Rasheed Source: Reuters

Un responsable de l’armée irakienne a fait savoir que ses troupes étaient en position pour lancer l’assaut final contre Daesh à Mossoul, au nord de l’Irak, alors que la Turquie insiste pour participer à l’offensive contre la volonté de Bagdad.

Après s’être entretenu avec différents commandants des forces armées afin de coordonner l’offensive, préparée depuis de longues semaines, le chef d’état-major irakien Osmane al-Ghanemi a indiqué que l’armée n’attendait plus que le moment opportun pour lancer l’assaut final sur la ville de Mossoul. Daesh a pris le contrôle de la ville en 2014 et en a fait, depuis, son quartier général dans le pays.

Le responsable militaire a par ailleurs fait savoir que les forces kurdes Peshmergas, présentes sur le territoire irakien, participeraient à l’offensive.

De son côté, l’agence de presse officielle turque Anadolu a assuré qu’un bataillon turc basé dans le camp de Bashiqa, au nord de l’Irak, prendrait part lui aussi part à l’opération, information qui n’a pas été confirmée par Bagdad.

En effet, l’Irak, qui a, à plusieurs reprises, exigé le retrait des troupes turques de son territoire, avait expressément demandé que ces dernières ne prennent pas part à la reprise de Mossoul, afin de ne pas compliquer l’opération.

Lire aussi : Irak : la bataille pour la ville de Mossoul pourrait débuter en octobre, selon un responsable US

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales