Daesh confirme la mort de son chef de la propagande, tué il y a un mois par les Etats-Unis

Source: Reuters

L'Etat islamique a attendu le lundi 10 octobre pour confirmer la mort d'Abou Mohammed al-Furqan, à travers un éloge posthume diffusé sur internet. Washington avait annoncé l'avoir éliminé lors d'une frappe aérienne sur Raqqa le 7 septembre dernier.

Si l'hommage posthume confirme le décès du djihadiste, présenté comme le responsable des médias et comme un haut responsable de l'Etat islamique, l'organisation terroriste n'a pas précisé le jour ni la cause du décès de celui connu également sous le nom de Wa'il Adil Hasan Salman al-Fayad.

Selon le Pentagone, al-Fayad aurait été éliminé alors qu'il conduisait sa moto à proximité de son domicile de Raqqa, capitale autoproclamée de Daesh. 

Réparti sur une zone à cheval sur la Syrie et l'Irak, l'Etat islamique subit depuis plusieurs mois des revers militaires, qui lui ont valu de perdre plus de 40% de son territoire.

Détails à suivre...

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales