Maroc : le roi nomme Premier ministre le leader du parti islamiste Justice et Développement (PJD)

Source: Reuters

Le Premier ministre sortant Abdelilah Benkirane était en position de force pour être reconduit dans ses fonctions par le roi, après la victoire aux législatives de son parti islamiste, aux affaires depuis 2011.

«Je peux confirmer que Sa Majesté l'a nommé Premier ministre» a annoncé le ministre de la justice et membre du PJD Moustapha Ramid. 

Le roi Mohammed VI a ainsi renouvelé le mandat de son Premier ministre, ce qui constitue la première étape de la formation d'un nouveau gouvernement. Si le renouvellement d'Abdelilah Benkirane n'est pas une surprise, au vu des résultats de son parti lors de l'élection parlementaire, - selon la Constitution de 2011, Mohammed VI nomme le Premier ministre au sein du parti arrivé en tête des élections -, la formation d'une coalition risque d'être plus délicate, en raison des scores serrés des partis rivaux du PJD.

Problème : le PJD a exclu toute alliance avec le PAM (Parti authenticité et modernité), proche du roi, son principal rival, arrivé second.

Le PJD a ainsi obtenu 125 députés, contre 102 au PAM, sur un total de 395 sièges. La majorité est de 198 sièges, le PJD doit aller chercher 73 députés pour obtenir une majorité absolue.

Au Maroc, le multipartisme rend nécessaire la formation d'une coalition, ce qui contraint le PJD à s'unir avec au moins trois partis pour former une majorité et un gouvernement. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales