Un professeur contraint de démissionner après avoir comparé Black Lives Matter au KKK

Une banderole du mouvement Black Lives Matter Source: Reuters
Une banderole du mouvement Black Lives Matter

Enseignant-associé de l'université de Virginie, Douglas Muir a fait scandale en affirmant que Black Lives Matter était l'organisation la plus raciste que les Etats-Unis aient connu depuis le Ku Klux Klan. Il a finalement dû quitter son poste.

«Black Lives Matter est l'organisation raciste la plus importante depuis le Klan. Vous plaisantez, c'est dégoûtant !» a posté Douglas Muir sur le réseau social Facebook, en réponse à un article partagé concernant un rassemblement de l'organisation à Charlotte, rapporte le Washington Post.

On another note...I will NEVER frequent @Bellasrestaurant again. I met Doug Muir for the first time a couple of weeks ago at the @tomtomfestival...and I didn't expect this from him, but if this is how he feels, he doesn't have anything else to say to me. I would encourage everyone in the city to boycott the restaurant. I would also implore the @theuniversityofvirginia and the Darden School of Business @dardenmba (One that's celebrating Diversity Week) to address this issue immediately. The notion that #BlackLivesMatter can be comparable to the Klu Klux Klan is not only incredibly misguided, but goes to show the lack cultural awareness that still plagues many professors at our Universities across the country. An organization, a movement, a collective body that aims to empower Black People, and rally allies is not a terroristic organization, but one that aims to collective bring people together to address systemic oppression and racism, amongst other things, is here to stay. If #blacklivesmatter✊🏽✊🏾✊🏿 offends you, makes you feel uncomfortable, or makes you believe that we are similar to the KKK...just understand this, times are changing, the movement is moving, and a people oppressed will no longer remain silent. We have support from the highest of the high to the lowest of the low, and WE are here to STAY and WE ARE GOING TO CONTINUE TO CREATE CHANGE!!! #blacklivesmatter✊🏽✊🏾✊🏿 #BoycottBellas You have my number Frank Muir, I'll await your call so that you can get the cultural training that you need. We can make a day, a week, a month, or however much time of it to get you where you need to be!

Une photo publiée par Wes (@vicemayorwesb) le

Une fois repérée sur les réseaux sociaux, la citation s'est répandue comme une trainée de poudre.

Le maire-adjoint de Charlotte a même publié un message visant à inciter le boycott du restaurant de Douglas Muir situé dans la ville. «Dire que Black Lives Matter puisse être comparé au Ku Klux Klan est non seulement incroyablement erroné, mais cela montre aussi le manque de culture dont font preuve de nombreux professeurs de nos universités dans le pays», a-t-il ajouté.

Lire aussi : A Charlotte, les manifestations se poursuivent malgré le couvre-feu (PHOTOS, VIDEOS)

L'université s'est elle aussi exprimée, et a évoqué des propos «totalement déplacés», rappelant les engagements de l'établissement dans le respect de la diversité. «Douglas Muir a accepté de prendre congé et prépare son propre communiqué», a précisé l'administration de l'université.

Le mouvement Black Lives Matter est né aux Etats-Unis à la suite d'une série de bavures policières ayant visé des afro-américains en 2013. L'organisation dénonce le racisme présumé de la police américaine, ainsi que les discriminations subies par la communauté noire américaine dans le pays.

Lire aussi : «L'Empire Américain traite les Noirs comme un peuple asservi»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales