Turquie : l'explosion d'une bombe près d'une gendarmerie fait 18 morts et 27 blessés

© Capture d'écran Google Map

Dix soldats et huit civils ont trouvé la mort après l'explosion d'une voiture piégée au sud est de la Turquie, à Semdinli, ville où les combats entre les forces turques et les militants kurdes font rage.

Ce qui devait être un contrôle de routine à un check point à 20 kilomètres du centre ville a tourné au drame. Dimanche 9 octobre, dans la matinée, l'explosion d'une voiture piégée devant un poste de gendarmerie a fait de nombreuses victimes, tant civiles que militaires.

Dix soldats et huit civils ont ainsi perdu la vie suite à cet attentat, pour le moment non revendiqué. Pour l'état major cela ne fait pas de doute, le PKK est forcément impliqué. 

Selon la chaîne d'information locale NTV, il n'est par ailleurs pas encore clair si la bombe a explosé après qu'un kamikaze l'a activée, ou si elle a été déclenchée à distance. 

Située sur une zone montagneuse à la frontière avec l'Iran et l'Irak, Semdinli est régulièrement le théâtre d'affrontements entre les forces armées et les indépendantistes kurdes. Le bilan des attentats est lourd depuis un an pour Ankara, car depuis des mois, des centaines de personnes ont perdu la vie à cause d'attentats imputés tantôt à Daesh, tantot au PKK. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales