Après le Brexit, les citoyens de l'UE pourraient rester au Royaume-Uni

Source: Reuters

A l’approche du Brexit, les citoyens européens qui résident au Royaume-Uni s'interrogeaient sur leur futur dans le pays. D’après une source du journal britannique The Telegraph, ils n'ont pas de souci à se faire. Londres ne les expulserait pas.

Citant une source officielle, les journalistes du quotidien britannique The Telegraph précisent que plus de 80% des 3,6 millions de ressortissants communautaires qui vivent actuellement en Grande-Bretagne seraient «automatiquement éligibles à la poursuite de leur séjour au Royaume-Uni». La raison est simple, une fois que le Brexit sera devenu effectif, soit en 2019, ils auront vécu en Grande-Bretagne durant les cinq années requises par le droit britannique pour recevoir un permis de résidence. Quant aux 20% restants qui y auront vécu moins de cinq ans à l'horizon 2019, ils pourraient bénéficier d'une amnistie pour continuer à vivre au Royaume-Uni. 

Reste que le gouvernement britannique n'a pas encore confirmé ces informations. Il se refuse pour l'heure à garantir publiquement aux ressortissants européens qu'ils auront la possibilité de continuer à résider au Royaume-Uni lorsque le pays aura quitté l'UE.

Pour justifier cet attentisme, les autorités britanniques invoquent qu'elles attendent de voir les droits qui seront octroyés aux citoyens britanniques résidant dans les pays de l'UE avant de prendre leur décision.

«Concéder cela avant que nous soyons entrés dans la négociation serait livrer l'une de nos cartes principales et cela n'a pas forcément de sens au point où nous en sommes», a fait savoir le ministre britannique du Commerce international, Liam Fox, lors d'une réunion qui s'est tenue en marge du congrès du parti conservateur, à Birmingham. 

Pour le moment, parmi les 3,6 millions de citoyens européens qui résident au Royaume-Uni, on dénombre au moins 300 000 Français.

Lire aussi : Brexit : Theresa May activera le processus de sortie de l'UE avant fin mars 2017

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales