Chasse à l'homme en Allemagne après une menace d'attentat : un Syrien de 22 ans recherché

© Fabrizio Bensch Source: Reuters

La police de l'Etat de Saxe a bouclé un quartier résidentiel de la ville de Chemnitz et a ordonné son évacuation en raison d'une «situation de menace d'attentat», selon un communiqué officiel. L'attaque a été évitée, le suspect est en fuite.

A Chemnitz en Allemagne de l'Est, la police allemande a précisé avoir arrêté deux personnes et retrouvé des explosifs. Cela a été annoncé par le représentant officiel de la police de l'Etat fédéral de Saxe. Selon lui, le suspect recherché, prénommé Jaber Albakr est un Syrien né en 1994. On ignore pour le suspect fait parti des personnes arrêtées Parmi les personnes arrêtées.

 

«Nous avons découvert que le suspect avait travaillé avec des matériaux explosifs», a ajouté un porte-parole de la police. «L'opération sur le terrain est maintenant terminée, nous passons désormais à la phase de la recherche du suspect qui n'a pas pu être interpellé» a-t-il déclaré. 

La police a commencé son opération spéciale vers midi, heure locale, à Chemnitz, après avoir suspecté la présence d'une bombe ou de la menace imminente d'un attentat. Vers 13h, des résidents ont dit avoir entendu des détonations, la police expliquant que cette dernière faisait partie de l'opération d'intervention. 

«Nous avons actuellement une situation de menace statique dans le quartier de Fritz Heckert à Chemnitz et avons déployé les forces compétentes sur le terrain, suite à des soupçons d'attentat imminent. Un suspect est actuellement en fuite», a déclaré un porte-parole de la police Saxe dans un communiqué.

Le porte-parole a deamndé aux résidents d'éviter la zone et de ne pas partager de photos ou de vidéos de l'opération sur les réseaux sociaux. «La fermeture et l'évacuation des principaux axes routiers sont nécessaires», a-t-il ajouté.

 

Selon les médias locaux, les forces de police présentes sur place étaient armées de mitrailleuses. 

La niveau sécuritaire en Allemagne reste élevé après deux attaques terroristes perpétrées par des militants de Daesh plus tôt cette année. Un réfugié syrien s'était fait exploser à Ansbach et un adolescent afghan avait attaqué les passagers d'un train avec une hache à Würzburg.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales