Maroc : une cellule féminine de Daesh démantelée

Source: Reuters

Les autorités marocaines ont interpellé le 3 octobre dix femmes qui avaient fait allégeance à l'Etat islamique et comptaient mener des attentats suicide dans plusieurs localités du Maroc.

Dix femmes qui avaient fait allégeance à l'Etat islamique et voulaient commettre des attentats suicide dans plusieurs villes du Maroc ont été arrêtées lundi 3 octobre par la police, rapporte le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Selon ce communiqué, les suspectes ont «essayé de se procurer des produits chimiques utilisés dans la fabrication de ceintures explosives», et voulaient commettre «des attentats suicide contre des installations vitales au Maroc».

Le communiqué précise que la cellule avait tissé des liens étroits avec plusieurs terroristes marocains, également affiliés à Daesh, basés à la frontière syro-irakienne. 

Les dix djihadistes étaient par ailleurs chargées du recrutement et de l'entraînement d'autres femmes pour l'Etat islamique, avec un périmètre d'action réparti dans plusieurs localités du pays, notamment à Kénitra, Sidi Slimane, Salé et Tanger.

Ces derniers mois, les autorités marocaines ont multiplié les démantèlements de cellules liées à Daesh, et notamment les arrestations de recruteurs pour le compte de l'organisation terroriste.

Au total dans le pays, depuis le début de l'année, plus de 150 personnes ont été appréhendées pour leurs liens présumés avec l'Etat islamique.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales