Russie : un ex-militant anti-Maïdan ukrainien assassiné dans un restaurant près de Moscou

Evgeni Jiline.© sq.com.ua
Evgeni Jiline.

La police a lancé une opération spéciale après l'assassinat de Evgueni Jiline, leader de l'organisation ukrainienne «Oplot», dans une banlieue chic de la capitale. Une autre personne a été blessée durant l'attaque, tandis que le tireur est en fuite.

Evgeni Jiline, ex-officier du ministère de l'Intérieur ukrainien, fondateur et directeur de l'organisation «Oplot» («bastion» en russe), a été tué le soir du lundi 19 septembre, alors qu'il se trouvait dans un restaurant huppé de la banlieue ouest de Moscou, ont fait savoir les médias russes TASS et LifeNews. Selon eux, l'assaillant, non identifié, a ouvert le feu dans l'établissement, blessant une autre personne avant de prendre la fuite en voiture.

Des informations confirmées par le comité d'enquête, qui a fait savoir qu'un inconnu avait tiré sur deux personnes, dont Evgueni Jiline, décédé sur place, et une autre personne qui a été hospitalisée. En outre, le ministère de l'Intérieur russe a annoncé que la police avait lancé une opération spéciale dans la commune, à l'issu du drame.

Evvgueni Jiline, militant anti-Maïdan

Militant et activiste, Evgeni Jiline s'est fait connaître fin 2013-début 2014 pour son engagement contre les événements dits de Maïdan – le coup d'Etat ayant renversé le président démocratiquement élu Ianoukovitch et l'ayant contraint à fuir. Son organisation, Oplot, a pour objectif d'aider les familles des membre des forces de l'ordre morts en service, mais aussi de contrer toute tentative des nationalistes ukrainiens de glorifier l'armée rebelle ukrainienne qui collaborait avec les Nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

En janvier 2016, la justice ukrainienne a décrété son arrestation par contumace.

Lire aussi : Ukraine : des journalistes blessés dans une brutale attaque à l’arme à feu à Odessa (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales