Etats-Unis : la mosquée où priait Omar Mateen, le tueur du «Pulp» en Floride, a été incendiée

©AFP. Bureau du Shériff du comté de St. Lucie
©AFP. Bureau du Shériff du comté de St. Lucie

La mosquée où Omar Mateen, responsable de la mort de 49 personnes en juin dernier, avait l'habitude de prier a été la cible d'un incendie volontaire. Une vidéo de surveillance montre un individu s'éloignant du bâtiment avant qu'il ne prenne feu.

Les services de secours ont reçu un appel signalant l'incendie du Centre islamique de Fort-Pierce, en Floride, où le tueur de la boîte de nuit le Pulp avait l'habitude de venir prier. Les équipes d'intervention ont réussi à éteindre le feu mais les enquêteurs évoquent des indices pointant la piste de l'incendie volontaire.

Des images de vidéosurveillance montrent en effet un individu s'éloignant de la mosquée, juste avant un flash lumineux et le début de l'incendie. Les autorités ont par ailleurs déclaré qu'elles allaient rendre ces enregistrements publics.

Lire aussi : Les cinq fusillades les plus meurtrières des Etats-Unis

L'incident intervient exactement trois mois après le massacre perpétré par Omar Mateen qui avait fait 49 morts et 53 blessés dans la boîte de nuit LGBT le Pulp, le 12 juin dernier à Orlando, en Floride. Omar Mateen avait prêté allégeance à l'organisation terroriste Daesh et cette dernière avait revendiqué l'attaque. 

Lire aussi : Le pasteur qui avait salué le massacre homophobe d'Orlando accusé de pédophilie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales