A Londres, Scotland Yard a déjoué un attentat de Daesh visant le Royaume-Uni

Siège de Scotland Yard. Image ©Reuters
Siège de Scotland Yard. Image ©Reuters

Une action menée par le contre-terrorisme britannique a permis d'empêcher un projet d'attaques terroristes visant le Royaume-Uni. Lors d'un raid dans l'ouest de Londres, deux individus en lien avec Daesh ont été arrêtés et placés en garde à vue.

Les agents du contre-terrorisme britannique ont arrêté deux individus suspectés de «préparer des actions terroristes», à la suite d'une descente de police dans l'ouest de Londres. Les forces de l'ordre ont indiqué que les deux individus avaient l'intention de s'en prendre aux intérêts britanniques et  de mener des attaques sur le sol du Royaume-Uni.

La police suspecte deux hommes, âgés respectivement de 19 et 20 ans, d'être liés à l'organisation terroriste Daesh. Le premier a été mis en examen pour entreprise terroriste et le plus âgé des deux pour financement d'activités terroristes et non dénonciation. Dans la foulée, la police a procédé à de nombreuses perquisitions dans l'ouest et le sud-ouest de la capitale britannique. Un troisième homme a été arrêté pour incitation à la haine raciale.

Malgré ses revers sur le terrain en Syrie et en Irak, Daesh conserve son pouvoir de nuisance. L'Etat islamique garde en effet contact avec les terroristes et les individus en cours de radicalisation présents sur le sol européen. Une enquête de CNN, reprenant les conclusions des polices européennes à la suite des attentats de Paris de novembre 2015, démontre que l'organisation terroriste fournit aux djihadistes européens les informations et l'argent indispensables au financement des opérations, tout en dissimulant jusqu'au dernier moment aux apprentis terroristes la nature de l'objectif visé.

Ces conclusions tendent à confirmer par ailleurs que Daesh visait et vise encore des cibles dans un certain nombre de pays européens, dont les Pays-Bas et le Royaume-Uni.

Lire aussi : Pour la «sécurité» du Royaume-Uni, Theresa May veut vendre plus d'armes à l'Arabie saoudite

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales