Un adolescent arrêté devant l'opéra de Sydney pour avoir proféré des menaces extrémistes

Source: Reuters

Un jeune homme de 18 ans a été arrêté et accusé d'avoir proféré des menaces extrémistes devant l'opéra de Sydney, l'un des sites australiens que le groupe Daesh, il y a peu, avait demandé à ses partisans de viser particulièrement.

Selon la police, le jeune homme a été repéré alors qu'il agissait de façon suspecte dans l'avant-cour de l'opéra, vendredi 9 septembre, et aurait, selon des témoins, proféré des menaces extrémistes.

Il a été officiellement accusé «d'avoir menacé de détruire ou d'endommager un bâtiment», et devrait être présenté à un tribunal plus tard dans la journée, selon la police, qui n'a pas donné plus de précisions sur ces menaces.

La police a également perquisitionné chez lui, et confisqué «un certain nombre d'objets pour les examiner», a-t-elle ajouté, précisant toutefois qu'il n'y avait actuellement «aucun danger particulier en lien avec cette arrestation».

Il y a quelques jours, un magazine de langue anglaise proche de Daesh appelait les partisans du groupe djihadiste à viser plusieurs endroits publics d'Australie.

Lire aussi : Français accusé d'une attaque au couteau en Australie : décès d'un second Britannique

«Tuez-les au stade de cricket de Melbourne, à celui de Sydney, à l'opéra de Sydney, et même dans leurs jardins», disait l'article.

Le Premier ministre Malcolm Turnbull avait déclaré mardi 6 septembre que la menace terroriste en Australie était «réelle». Selon les autorités, dix tentatives d'attentat ont été déjouées ces deux dernières années.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales