Scandale : Air China recommande la «prudence» dans les quartiers noirs et indiens de Londres

Le comptoir de la compagnie Air China © Kim Kyung Hoon Source: Reuters
Le comptoir de la compagnie Air China

La compagnie aérienne fait face à de nombreuses réactions violentes après avoir mis en garde ses passagers à destination de Londres concernant les quartiers «peuplés d'Indiens, de Pakistanais et de noirs».

Air China a dû s'excuser après avoir été l'objet de nombreuses critiques, causées par la publication d'un article dans un magazine à bord de ses avions recommandant à ses clients qui comptaient se rendre à Londres d'être prudents dans les quartiers «majoritairement peuplés d'Indiens, de Pakistanais et de noirs».

Néanmoins, les excuses publiées depuis le compte Twitter de sa filiale Nord-Américaine, ont depuis été supprimées. Le tweet maintenant disparu indiquait : «Nous regrettons et nous excusons pour les écrits insultants contenus dans notre magazine de bord. Les exemplaires de ce magazine ont été, ou seront retirés de tous nos appareils.»

Lire aussi : Un nouveau guide illustré apprend aux passants à réagir en cas de «harcèlement islamophobe»

L'article a déclenché de très vives réactions au Royaume-Uni et sur les réseaux sociaux. «Je suis choqué et horrifié que, même aujourd'hui, des gens puissent penser qu'il soit acceptable d'écrire des choses aussi fausses et racistes» s'est indigné le député britannique Virendra Sharma dans un communiqué.

L'incident fait suite à une publicité raciste pour une marque de lessive diffusée en mai dernier, dans laquelle un homme noir était placé dans une machine à laver avant d'en ressortir avec la physionomie d'un asiatique.

Lire aussi : Hôtesse de l'air musulmane, elle refuse de servir de l'alcool... et se retrouve en congé sans solde

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales