Black Lives Matter perturbe les vols à l'aéroport de London City à cause du changement climatique

© Capture d'écran de la page de Facebook

L’aéroport de London City a été fermé. Des militants de Black Lives Matter ont en effet investi le tarmac pour attirer l’attention des hommes politiques britanniques influents sur les répercussions du changement climatique pour les gens de couleur.

Au matin du 6 septembre, neuf manifestants se sont allongé sur la piste de l’aéroport de London City, perturbant ainsi le fonctionnement de l’aéroport du centre de la capitale britannique.

Les policiers arrivés ont découvert que les militants seraient entrés dans l’aéroport sur un canot pneumatique. 

Sur les banderoles que les manifestants avaient apportées avec eux, on pouvait lire : «Le changement climatique est raciste». L’occasion pour ces militants d’expliquer que «les gens de couleur sont 28% de plus à souffrir de la pollution de l’air».

Le choix du lieu de cette manifestation n’a pas été laissé au hasard. En juillet, les autorités avaient déjà accepté une extension de l’aéroport qui devrait coûter près de 411 millions euros. Les personnes qui vivent à proximité, elles, n’en veulent pas, en dépit de la «généreuse» compensation qui leur a été promise, sans toutefois qu’une somme soit mentionnée.

«La piste est fermée à cause des manifestants qui sont sur place. La police est arrivée et nous entamerons les procédures habituelles dans les plus proches délais. Nous nous excusons auprès des passagers pour ce contretemps», a déclaré le porte-parole de l’aéroport de London City.

L’aéroport de London City, cinquième aéroport de Londres, se trouve à l'est de la capitale. Doté d'une seule piste, il a été spécialement conçu pour les avions à décollage et atterrissage courts. Il dessert principalement la City, le quartier financier de la capitale britannique.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales