Le président ouzbek Islam Karimov est dans un état critique, selon un communiqué officiel

Islam Karimov Source: Sputnik
Islam Karimov

Le président ouzbek Islam Karimov se trouve dans un état «critique» après la «nette» dégradation de sa santé consécutive à une hémorragie cérébrale, a indiqué le gouvernement ouzbek.

«Chers compatriotes, c'est le cœur lourd que nous vous informons que l'état de santé de notre président s'est nettement dégradé et qu'il se trouve, selon les médecins, dans un état critique», ont annoncé les autorités dans un communiqué publié sur un site officiel, confirmant qu’Islam Karimov avait eu une hémorragie cérébrale.

Les premières informations concernant l’hospitalisation du président ouzbek âgé de 78 ans étaient apparues le 28 août. Le lendemain, sa fille Lola Karimova-Tillyaeva avait écrit sur Instagram que son père était en réanimation à cause d’une hémorragie cérébrale. Le gouvernement ouzbek était alors resté vague, annonçant seulement que son traitement «allait prendre un certain temps».

Le 29 août, l’agence de presse Fergana avait fait état de sa mort, nouvelle qui avait été reprise par certains médias, mais démentie le jour même.

Islam Karimov est arrivé à la tête de son pays en 1989, alors que l’Ouzbékistan faisait encore partie de l’URSS. En 1991, il est parvenu à se maintenir au pouvoir lors de l’indépendance du pays et a depuis, systématiquement, remporté des victoires écrasantes à chaque élection.

L’Ouzbékistan, pays d’Asie Centrale, doté d’une population de 30 millions d’habitants a pris la crise économique de plein fouet et quasiment deux millions personnes se sont expatriées pour travailler en Russie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales