Explosion à Bichkek aux portes de l'ambassade chinoise : au moins un mort et trois blessés (VIDEO)

© Capture d'écran du compte de Twitter

Le sud-est de la capitale kirghize a été secoué par une forte explosion. D’après des témoignages, une bombe a explosé aux portes de l'ambassade chinoise. Police et secours ont été dépêchés sur place.

Dans la matinée du 30 août, l'enceinte de l’ambassade chinoise à Bichkek a été frappée par une explosion. Selon le ministère des Situations d’urgence, au moins une personne a été tuée. 

Le vice Premier ministre du Kirghizstan, Jenish Razakov, a affirmé que l’explosion avait été perpétrée par un kamikaze.

D'après les premiers éléments disponibles, une voiture a heurté les portes de l’ambassade et explosé. Son conducteur est mort. Trois autres personnes - tous des responsables de l’ambassade - ont été légèrement blessés par des éclats. Ils ont été hospitalisées.

Des débris ont été projetés à 200 mètres du lieu de l'explosion. Plusieurs bâtiments de l'ambassade sont gravement endommagés.

A l’heure actuelle, aucune groupe terroriste n’a revendiqué l’attentat. La police poursuit l’enquête.

Selon les informations diffusées dans les médias, les services de renseignement prétendent que l’explosion qui a eu lieu aux portes de l’ambassade de Chine pourrait être liée aux célébrations du jour de l’Independence qui sera célébré le 31 août à Bishkek. Selon une même source, le terroriste pourrait avoir planifié son attentat le jour de la fête nationale mais décidé de passer à l’acte un jour avant, compte tenu du renforcement policier prévu.

Selon d’autres sources, le kamikaze pourrait être un Ouighour, un peuple turcophone et musulman qui vit à la fois sur les terres kirghizes et chinoises. Dans la province du Xianjinag, les Ouighours sont persécutés par les autorités chinoises qui les qualifient de rebelles étant donné qu’ils réclament davantage d’autonomie à Pékin. Certains avancent que c’est parce que les autorités kirghizes extradent vers la Chine les Ouighours qui menacent la sécurité du pays que l’ambassade de Chine était visée

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales