Afghanistan : un soldat américain tué et un autre blessé dans une opération anti-talibans

Source: Reuters

Dans un communiqué de presse publié ce mardi 23 août, l'OTAN a annoncé qu'un soldat américain avait été tué et un autre blessé dans le cadre d'une opération anti-talibans en Afghanistan.

Selon le communiqué de l'OTAN, ces deux soldats auraient été victimes d'une attaque alors qu'ils patrouillaient dans la province de Helmand, dans le sud du pays.

Cette province est un bastion traditionnel des talibans, mais aussi une région particulièrement productrice d'opium. Ces dernières semaines, de violents combats ont éclaté dans la province. En effet, la montée en puissance des talibans dans la région conduit les forces gouvernementales afghanes à se replier dans leurs bases et autour de quelques villes. 

Près de 100 soldats américains sont donc déployés dans la province du Helmand pour soutenir les forces gouvernementales, particulièrement en difficulté face aux talibans. Le 10 août dernier, le ministère de la défense afghan annonçait de nouveaux renforts dans cette province. Si la région du Helmand venait à tomber aux mains des talibans, cela représenterait un coup dur pour l'armée afghane ainsi que pour l'armée américaine qui l'épaule à l'aide de frappes aériennes.

Malgré l'appui de ces forces étrangères, le gouvernement afghan n'a jamais pu asseoir son autorité sur la totalité du Helmand, dont les talibans occupent de nombreux districts et contrôlent les champs de pavot qui assurent près des trois-quarts de la production mondiale d'opium.

Jugée peu fiable et mal armée, l'Armée nationale afghane fait l'objet de nombreuses inquiétudes quant à sa capacité à repousser durablement les talibans sans le soutien de troupes étrangères. 

Les troupes occidentales sont présentes en Afghanistan depuis octobre 2001. Après les attentats du 11 septembre, une large coalition est intervenue dans le pays pour déloger les talibans et Al-Qaïda. Après 13 ans de guerre, plusieurs centaines de milliards de dollars dépensés et des milliers de victimes civiles et militaires, les Etats-Unis, à la tête de la coalition, ont annoncé leur retrait progressif d'Afghanistan en 2014. Environ 9 000 militaires américains y sont malgré tout restés en poste, essentiellement pour épauler l'armée afghane face à la résurgence des talibans. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales