Pour le roi du Maroc, les terroristes sévissant en Europe «ne sont pas des musulmans»

Source: AFP

Alors qu’une vague d’actes terroristes frappe l’Europe depuis de nombreux mois, le roi Mohammed VI a dissocié l'Islam du terrorisme, avant de mettre en garde les Marocains résidant à l’étranger contre le danger de la radicalisation.

«L’islam est une religion de paix», a rappelé le chef de l'Etat marocain, qui occupe également la fonction de commandeur des croyants, le 20 août.

Mohammed VI s’en est pris aux organisations djihadistes, expliquant qu’elles «instrumentalisent certains jeunes musulmans, plus particulièrement en Europe et exploitent leur méconnaissance de la langue arabe et de l’islam véridique pour relayer leurs messages erronés».

Condamnant l’assassinat du père Hamel le 26 juillet à Saint-Etienne-du-Rouvray en France, le roi du Maroc a averti : «Les terroristes qui agissent au nom de l’islam ne sont pas des musulmans et n’ont de lien avec l’islam que les alibis dont ils se prévalent pour justifier leurs crimes et leurs insanités. Ce sont des individus égarés condamnés à l’enfer pour toujours.»

Il a ensuite invité ses concitoyens qui résident à l’étranger à s’en tenir «aux valeurs de leur religion et à leurs traditions séculaires».

Si le Vieux Continent connaît depuis plusieurs mois une vague d'attentats terroristes, la problématique du terrorisme islamique sévit également à Rabat. Le 16 août, le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé avoir arrêté quatre membres d’une cellule de Daesh qui se préparaient à commettre des attentats contre des sites fréquentés sur le territoire national.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales