Cisjordanie : quatre morts au cours d'une opération de la police palestinienne

Source: Reuters

Quatre Palestiniens, dont deux policiers, ont été tués depuis le jeudi 18 août à Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie occupée, lors d'affrontements entre la police et des hommes armés, ont indiqué des responsables palestiniens le 19 août.

«Deux policiers participant à une importante opération ont été tués par des tirs au cours d'affrontements armés», a indiqué le gouverneur de Naplouse, Akram Rajoub. 

«Au cours des perquisitions, des hommes armés ont tiré sur les policiers, qui ont riposté», a-t-il ajouté. «Deux criminels recherchés ont été abattus», a précisé le porte-parole des services de sécurité palestiniens, Adnane al-Damiri.

Ces heurts ont éclaté après l'entrée des forces de police dans la vieille ville de Naplouse, quartier densément peuplé, pour des perquisitions dans le cadre de recherches d'armes, explique l'AFP. 

Trafic d'armes

L'opération de police se poursuivait dans la matinée du 19 août, a ajouté le porte-parole, qui affirme que plusieurs armes ont déjà été saisies.

La police palestinienne a mené ces derniers mois de nombreux raids, notamment dans le nord de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis près de 50 ans par Israël.

Elle affirme vouloir reprendre les armes circulant de façon illégale, un stock imposant hérité notamment de la deuxième intifada, le soulèvement palestinien contre Israël qui s'est étalé de 2000 à 2005.

Des heurts armés entre factions rivales, parfois jusqu'au sein même du Fatah, le parti du président Mahmoud Abbas, éclatent régulièrement en Cisjordanie, notamment dans les camps de réfugiés où la police palestinienne n'entre que rarement.

La police palestinienne n'est autorisée à opérer que dans moins de 18% de la Cisjordanie, en vertu des accords signés avec Israël.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales