Allemagne : violente altercation au couteau à Cologne, les autorités sur le qui-vive

Source: Reuters

Selon des médias allemands, au moins une personne aurait été blessée dans une attaque au couteau et à l'arme à feu dans la ville de Cologne. Deux des suspects auraient été arrêtés par les forces de l'ordre.

L'incident a eu lieu, selon le journal allemand Koelner Express, dans la Flandrische Strasse aux alentours de 4h du matin, dans la nuit du 14 au 15 août. Trois ou quatre personnes auraient été vues en train de se disputer avec un individu, qui aurait par la suite été poignardé à la cuisse, avant de s'enfuir au volant de sa Mercedes. Ses agresseurs auraient alors tiré des coups de feu sur sa voiture, sans parvenir à le blesser de nouveau.

Selon certains témoins, cités par le journal allemand, l'attaque aurait été perpétrée avec une hache, plutôt qu'avec un couteau.

Le véhicule en question, toujours selon le Koelner Express, aurait quatre impacts de tir sur sa carrosserie.

Deux de suspects auraient été arrêtés par la police, selon l'agence Reuters, tandis que deux autres seraient en fuite.

 

D'après des utilisateurs de Twitter, les autorités auraient pris des mesures de confinement à Cologne après l'annonce de l'attaque.

Si le motif des agrsseurs n'est pour l'instant pas connu, l'attaque survient dans un contexte particulièrement tendu en Allemagne, où a eu lieu une vague d'attentats terroristes sans précédent.

Le 24 juillet dernier, un réfugié syrien a blessé une douzaine d'individus dans un attentat suicide à la bombe en Bavière, tandis qu'un demandeur d'asile originaire du même pays a tué à coups de machette une femme dans la région du Bade-Wurtemberg. Une semaine plus tôt, un jeune réfugié avait blessé cinq personnes dans une agression à la hache à bord d'un train.

Lire aussi : Pour le vice-chancelier allemand la police fédérale n'est pas prête à affronter la menace terroriste

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales