Bataille de Syrte : l'Etat islamique affirme avoir abattu un avion de l'armée de l'air libyenne

UN L39 de l'armée libyenne © Capture d'écran Twitter
UN L39 de l'armée libyenne

Un avion d'attaque L-39 a s'est écrasé alors qu'il était en mission au dessus de Syrte. Si les autorités n'ont pas commenté la cause du crash, Daesh a revendiqué la paternité de l'attaque au cours de laquelle le pilote a trouvé la mort.

L'Etat islamique a, par un communiqué de son agence de propagande Amaq, revendiqué la destruction d'un avion au dessus de la ville de Syrte, où les combats font rage avec l'armée nationale libyenne qui essaye de reconquérir la ville toujours aux mains du groupe terroriste.

Lire aussi : Frappes américaines en Libye, une opération à durée illimitée et potentiellement illégale ?

Le L-39 est un avion d'attaque léger, pouvant aussi être utilisé comme appareil de reconnaissance ou d'entraînement.


Lire aussi : Les parents des Américains morts à Benghazi portent plainte contre Hillary Clinton

Les forces du gouvernement d'entente nationale libyen œuvrent, à la faveur d'une opération militaire lancée le 12 mai, à la reconquête ville côtière située à 450 kilomètres à l'est de la capitale Tripoli et fief de l'EI dans la région depuis juin 2015. Les Etats-Unis ont annoncé, le 1er août, apporter tout le soutien aérien nécessaire à l'armée libyenne, mais le Washington Post a révélé que des forces spéciales étaient aussi présentes sur le sol libyen. En réaction, le gouvernement d'entente nationale a fait savoir que la Libye n'avait «pas besoin de troupes étrangères sur le sol libyen».

Lire aussi : Libye : les forces du gouvernement gagnent du terrain sur l'EI dans la ville de Syrte

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales