Mort d'un ado noir à Chicago : diffusion de la vidéo de la course-poursuite avec la police (VIDEO)

© Capture d'écran Youtube.

Les autorités de la ville de Chicago, aux Etats-Unis, ont rendu publique la vidéo d'une intervention de la police ayant entraîné le décès d'un jeune Afro-Américain qui leur aurait tiré dessus. Mais aucune arme n'a été retrouvée près de son corps.

Une vidéo rendue publique vendredi 5 août offre de nouvelles précisions sur la course-poursuite entre la police et un Afro-américain de 18 ans du nom de Paul O'Neal, qui s'est conclue par la mort de celui-ci. Les images, filmées le 28 juillet par une caméra accrochée aux vêtements d'un policier, ne montrent pas le moment où le jeune homme a été abattu, mais la scène précédant le coup de feu fatal ainsi que celle qui suit.

Attention, la vidéo ci-dessous peut heurter la sensibilité

Au début de cette vidéo, on peut voir un agent de police sortir de son véhicule et ouvrir le feu sur une Jaguar noire refusant de s'arrêter – une automobile qui, selon la police, avait été déclarée volée dans une banlieue du sud-ouest de Chicago. Le conducteur de la Jaguar, dont la route est bloquée plus loin par une autre voiture de police, sort de son véhicule et prend la fuite. S'ensuit alors une course-poursuite confuse entre l'homme et les policiers. De nouveaux coups de feu retentissent par la suite, sans que l'on puisse voir ce qu'il arrive au suspect.

La vidéo rendue publique par les autorités de la ville de Chicago a été qualifiée de dérangeante, violente et effrayante par l'avocat de la famille de Paul O'Neal, Michael Oppenheimer. «Ce que j'ai vu ressemblait bien à un exécution de sang-froid. [...] Il ne fait pas de doute, selon moi, que [les policiers] ont pourchassé ce garçon et l'ont assassiné», a-t-il ajouté.

Au lendemain du drame, les forces de l'ordre avaient affirmé que le jeune Afro-Américain avait ouvert le feu sur elles avant d'être abattu. Mais dans cette vidéo, on ne peut qu'entendre un policier dire : «Ils nous ont tiré dessus, n'est-ce pas ?».

Par ailleurs, aucune arme n'a été retrouvée sur les lieux. L'autopsie de Paul O'Neal a révélé que le jeune homme avait été tué en raison d'une balle tirée dans son dos. A la suite de cet événement, les autorités ont annoncé que les trois des policiers impliqués avaient été suspendus.

La mort de Paul O'Neal s'ajoute à une longue liste de décès d'Afro-Américains lors d'interventions de la police, qui a donné naissance au mouvement «Black Lives Matter», responsable de nombreuses manifestations. Mercredi 6 juillet, un Afro-américain avait été tué par un policier alors qu'il se trouvait au sol, dans la ville de Bâton-Rouge (Lousiane). Le lendemain, un autre Noir américain avait été mortellement blessé par une balle de policier, lors d'un contrôle routier à Minneapolis (Minnesota).

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales