Des new-yorkais empêchent l’arrestation d’une jeune fille en faisant reculer la police (VIDEO)

Une voiture de police de la ville de New York Source: Reuters
Une voiture de police de la ville de New York

L’incident où des habitants ont empêché des policiers d’interpeller une jeune fille mineure, montre le fossé qui se creuse entre les civils et la police alors que Barack Obama souhaite mettre en place une police plus proche des citoyens.

«Le programme de police communautaire est très important. Nous avons beaucoup de ces policiers qui n’appartiennent à aucune communauté, a dit Michael Barber de l’organisation Copwatch à RT. «Ils ne savent pas qui est qui, qui fait quoi, alors ils supposent automatiquement que tout le monde est criminel».

Barber est l’activiste qui a enregistré les images de l’incident du 14 mai à Upper Manhattan, New-York où les habitants ont pris à partie deux policiers en civil suite à leur comportement violent sur une jeune fille mineure.

La vidéo de huit minutes illustre deux hommes en tenue civile qui sortent d’une voiture banalisée pour rattraper et questionner une fille de 14 ans après qu’un enfant de sept ans qui l’accompagnait a prétendument appuyé sur un bouton d’appel d’urgence. Les hommes portaient des brassards verts, avaient des armes et des menottes attachées à la ceinture.

On peut entendre comment Barber décrit le lieu et le temps de l’incident : près de 19h 00, au coin de la 140ème rue et Hamilton Place. Cette zone est connue sous le nom de Hamilton Hill, située entre les quartiers de Harlem et de Washington Heights.

L’un des policiers a été identifié par Barber comme «l’agent d’infiltration Gonzalez du 30e poste de police», on le voit saisir une fille de 14 ans et des habitants mécontents qui s’interposent. Les femmes demander instamment l’identité des policiers et leur numéro de badge. D’autres habitants entourent la jeune fille et s’intercalent entre l’adolescente et les officiers au moment où ils décident de se saisir d’elle.

«Vous savez que ce que vous faites est mal ! Rentrez chez vous !», ont hurlé des femmes aux policiers.
«Nous documentons toute sorte d’interaction entre police et communautés», a indiqué Barber. «nous prenons l’habitude de filmer toute la scène jusqu’à la fin, parce que dans une telle situation, on ne sait jamais ce qui peut se produire».

Dans cet extrait, les policiers reviennent dans leur voiture et repartent sans avoir interpellé personne.

D’après Barber, le comportement des policiers était inhabituel. Ils n’ont jamais appelé le central et n’ont pas essayé d’expliquer pourquoi ils arrêtaient la petite fille. Ils ont aussi refusé de dire leurs noms et prénoms ou leurs numéros de badge, ils se sont bornés à dire qu’ils étaient du 30e poste de police. Ce qui a provoqué le mécontentement des habitants.

Le service de police de la ville de New York n’a pas souhaité faire de commentaires malgré les sollicitations de RT.

Le rapport commandé par Barack Obama sur la police du 21e siècle a été publié lundi. Il appelle à démilitariser progressivement les autorités et exiger plus de police de proximité. Une autre mesure visera à prohiber l’utilisation de certains types d’armes militaires et d’équipements à travers le pays.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales