Irak : le ministre des affaires étrangères demande le départ des troupes turques

Source: Reuters

Mardi 26 juillet, lors du sommet de la Ligue Arabe en Mauritanie, Ibrahim al-Jaafari a appelé les nations arabes à faire pression sur Ankara afin que ses troupes se retirent d'Irak.

«Nous avons demandé au gouvernement turc, à plusieurs reprises par l'intermédiaire de diplomates, de renvoyer ses forces en Turquie» rappelait le ministre, visiblement agacé par la velléité des Turcs, qui malgré leur promesse de se retirer ne se sont toujours pas exécutés. 

Depuis décembre dernier, la Turquie a déployé quelque 150 soldats, équipés d'armes lourdes et de 20 à 25 chars, à la périphérie de Mossoul, capitale de la province de Ninive au nord de l'Irak.

Pour Ankara, ce déploiement faisait partie d'une mission pour former et équiper les forces Peshmergas kurdes irakiennes dans la lutte contre les terroristes de Daesh. Bagdad ne l'entend pas de cette oreille et dénonce une initiative non autorisée, qu'elle interprète comme une violation de la souveraineté nationale de l'Irak.

En juin dernier, le Premier ministre irakien Haider al-Abadi avait déclaré que Bagdad avait de grandes inquiétudes concernant les intentions d'Ankara à Mossoul, deuxième plus grande ville du pays. Haider al-Abadi avait par ailleurs mis en garde sur le fait que toute ingérence dans la ville du nord se traduirait par une longue et sanglante guerre dans la région.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales