Une équipe de RT en arabe a été attaquée par la police israélienne

Un correspondant et un caméraman de l’antenne arabe de RT ont été attaqués par la police israélienne alors qu’ils couvraient la Journée de Jérusalem. Leur caméra a été partiellement endommagée et ils ont l’interdiction de tourner de nouvelles images.

L’équipe de RT en arabe dont la correspondante Dalia Nammari et l’opérateur Muhammad Aishu, s’occupait de la couverture de cette fête et avant l’interdiction de tourner, elle a réussi à capturer quelques images des attaques perpétrées contre les Palestiniens par les forces israéliennes dans le cadre des célébrations de la réunification de Jérusalem.

Dans le cadre de la marche de commémoration du jour de la réunification de Jérusalem, les Israéliens qui sont descendus dans les rues de la ville avec des pancartes disant «Jérusalem est pour les israéliens», ont dû traverser le quartier musulman de la vieille ville. De jeunes palestiniens ont essayé de les en empêcher et des heurts ont éclaté.

Avant l’incident qui l’a opposée aux forces de Tsahal, Dalia Nammari est tout de même parvenue à publier quelques vidéo sur sa page Twitter qui montrent des arrestations de Palestiniens et les attaques dont ils ont été l’objet près de la Porte de Damas, dans la vieille ville de Jérusalem.


Le Jour de Jérusalem, célébré cette année le 17 mai, commémore traditionnellement la reconquête de Jérusalem-Est et de la Vieille ville lors de la Guerre des Six jours par l’Etat hébreu. Depuis que la Knesset a décidé de faire de ce jour une fête nationale, la communauté juive le célèbre comme celui de la «libération» de la vieille ville et de ses lieux saints. En outre, diverses cérémonies en l’honneur des soldats tombés lors des combats se tiennent également dans la ville.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales