Les pays européens augmentent les mesures de sécurité après l’attentat de Nice

Les pays européens augmentent les mesures de sécurité après l’attentat de Nice Source: Reuters

Les gouvernements réagissent à l’événement tragique à Nice par l'adoption de différentes mesures. Au moins 84 personnes ont été victimes d'un terrible massacre, quand un camion a foncé dans la foule après les feux d'artifices du 14 juillet.

Le premier ministre belge redoute que le même scénario se reproduise pendant la fête nationale belge, le 21 juillet prochain et a promis que le niveau de sécurité sera le plus élevé possible. Après les attaques contre la capitale en mars, le niveau de menace terroriste était resté au niveau 3 qui est l’avant dernier.

Le ministère des affaires intérieures d'Espagne a annoncé que les mesures de sécurité avaient été renforcées dans les aéroports, les lieux touristiques et à la frontière avec la France.

Angelino Alfano, le ministre de l'Intérieur italien, a également annoncé un renforcement  de la sécurité aux frontières. La région de Ligurie, limitrophe de la Côte d'Azur a proposé les services de ses hôpitaux pour les victimes de la tragédie.

Les frontières avec la France ont également été renforcées par l’Allemagne. La police fédérale a déclaré que des mesures avaient été prises  «en accord avec les services de sécurité français». Des contrôles supplémentaires ont été mis en place dans les aéroports.

De l'autre côté de la Manche, le maire de Londres a informé qu’il étudiait les mesures qui pouvaient être prises pour protéger la population.

Ce vendredi matin 15 juillet, le groupe anti-terroriste de la police fédérale en Suisse a annoncé une réunion pour évaluer le risque pour le pays. Il n'y a pas de retards ou d'annulations de vols en direction de Nice, mais Swiss International Airlines a déclaré que ses clients pouvaient échanger leurs tickets.

Aller plus loin : Nice : après le carnage, place à la colère

L'ambassadeur de France en Norvège Jean-François Dobelle a contacté les autorités d'Oslo pour demander plus de sécurité autour des cibles potentielles d’attaques anti-françaises que pourraient être l'ambassade de France, la résidence de l'ambassadeur, l'Institut français et le lycée français.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»