Une étude montre que les Autrichiens sont coupables de la majorité des viols commis en Autriche

Source: Reuters

A la suite de la multiplication des affaires d'agressions sexuelles dont des migrants ont été reconnus coupables, le gouvernement autrichien a publié un rapport annuel sur la sécurité et ses conclusions sont pour le moins embarrassantes.

En 2015, un total de 986 condamnations concernant des abus, des viols et des agressions à caractère sexuel ont été prononcées. Et d’après les données des autorités, 782 de ces délits ont été commis par des Autrichiens.

Des ressortissants européens ont été accusés du viol de 89 personnes (9%), alors que si l'on prend en compte le cumul des infractions d'ordre sexuel perpétrées par des Turcs, des Afghans et des Nigérians, on arrive à un total de 5% de l'ensemble des crimes et infractions à caractère sexuel commis dans le pays.

A la fin de l'année dernière un adolescent avait été violé dans une piscine à Vienne, suscitant de vifs débats entre les autorités municipales et les responsables de la police sur les moyens d'améliorer la sécurité des citoyens.

L'une des solutions retenues fut de prodiguer une formation ayant pour but de reconnaître et de prévenir les violences à caractère sexuel au personnel des piscines avant la saison d'été pour limiter au maximum les cas d'agressions.

Mais la situation reste tendue entre migrants et Autrichiens. Il y a quelques semaines, une jeune fille a déclaré avoir été attaquée par un «étranger» dans une piscine à Mistelbach et les autorités ont réagi en interdisant aux migrants d'accéder à la piscine.

Or, l'adolescente a reconnu peu après qu'elle avait inventé cette histoire d'agression.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales