Ouganda : le président Yoweri Museveni salue la Palestine pour rendre hommage à Netanyahou

Source: AFP

A l'occasion du déplacement du Premier ministre israélien en Ouganda, le président Yoweri Museveni, inspiré par l'histoire biblique, s'est lancé dans un long discours, saluant les liens historiques et culturel entre l'Afrique et... la Palestine.

Provocation ou maladresse ? Alors que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou était en visite officielle en Ouganda la semaine dernière, son hôte s'est livré à une étrange comparaison. Le chef de l'Etat Ougandais a fait de nombreuses références à l'Histoire de l'Ancien Testament, et notamment à la «Palestine».

Ainsi, Yoweri Museveni a salué «les liens forts entre l'Afrique et la Palestine», sans que l'on puisse vraiment savoir si le président ougandais parlait de la Terre Sainte biblique, de l'Etat israélien ou de l'Autorité palestinienne. Une confusion remarquée par une journaliste ougandaise qui a tweeté : «Le premier ministre salue les liens forts avec la Palestine, devant Netanyahou. Veut-il dire Israël ?»

Le Premier ministre israélien était donc en déplacement en Ouganda le 4 juillet dernier, à l'occasion du 40e anniversaire du raid d'Entebbe, le 4 juillet 1976. Ce jour-là, un commando israélien avait libéré les passagers d'un vol Tel-Aviv/Paris détourné sur le seul aéroport international de l'Ouganda, alors dirigé par Idi Amin Dada. Le frère du Premier ministre, Jonathan Netanyahou, qui dirigeait le commando, y a trouvé la mort.  

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales