A la Russe : les étudiants des service secrets fêtent leur diplôme en roulant carrosse

©Top News/Youtube
©Top News/Youtube

C'est à tombeau ouvert que les jeunes diplômés ont voulu marquer le coup avec un grand show automobile. Les réseaux sociaux se sont enflammés et se sont indignés du comportement très bling-bling des futurs agents du FSB. Une enquête est ouverte.

Le scandale est arrivé par l'intermédiaire d'une vidéo où l'on peut voir une trentaine de 4X4 de luxe – approximativement 90 000 euros pièce au bas mot – défiler et pavoiser dans les rues de Moscou avec force coups de klaxons et manifestations de joie habituellement réservées aux mariages et aux finales de football. En clair, des corps sortant des fenêtres jusqu'à la taille afin d'hurler à son aise.

La parade ne risquait donc pas de passer inaperçue, en premier lieu parce que les véhicules de luxe ont bloqué des rues mais surtout parce que les élève-officiers du Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie (FSB) ont pris soin de mettre eux-mêmes la vidéo en ligne sur YouTube. Tournage oblige et afin que le caméraman qui les accompagnait produise les meilleures images possibles pour leur vidéo souvenir, les fêtards ont soigneusement alignés leur rutilants véhicules, quitte à bloquer la circulation. 

A ce niveau, il faut sans doute une certaine candeur pour ne pas avoir conscience de dépasser les bornes. Mais ce n'est pas l'avis des badauds et des utilisateurs des réseaux sociaux, nombreux à ne trouver aucune excuse au comportement de ces jeunes et qui ont condamné massivement la débauche de moyens. 

Certains s'interrogent sur la façon dont de jeunes diplômés ont pu financer la location d'une trentaine de véhicules de luxe.

Le FSB a officiellement ouvert une enquête sur le comportement de ces étudiants

Et il semblerait que l'affaire ne s'arrêtera pas là. Le service de presse du FSB a indiqué que le Service avait diligenté une enquête interne au motif de la «publication dans les médias de contenu inapproprié et déplacé dans le cadre des festivités de fin d'études».

«Ceux qui ont fait ça ne sont pas des officiers de renseignement», a indiqué Aleksander Mikhailov, un général du FSB, que ces scènes n'ont pas fait rire du tout. «Ils sont bien trop arrogants. Si c'est comme ça qu'ils commencent leur carrière, ils tourneront mal», a-t-il dénoncé, ajoutant que le fait que les jeunes officiers n'aient pas pris la peine de dissimuler leur visage était de la «trahison avec un grand T». Certains doivent désormais raser les murs et se faire plus «[dis]secrets».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales