Jamais deux sans trois : les USA accusent un navire russe d’approche dangereuse pour une énième fois

 Le navire russe Iaroslav Moudry Source: Sputnik
Le navire russe Iaroslav Moudry

Un navire militaire russe, le Iaroslav Moudry est à nouveau accusé par le Pentagone d’actions dangereuses près des navires américains. Dans cette nouvelle version, le Iaroslav Moudry se serait approché d’un croiseur lance-missiles.

Le Pentagone a de nouveau critiqué les manœuvres du navire russe, les qualifiant de «dangereuses et non professionnelles». Selon le journal américain Defense News, qui cite l’armée américaine, le bateau russe surveillait le porte-avions américain Dwight Eisenhower, qui prend part à la lutte contre Daesh, et s’est approché du croiseur lance-missiles San Jacinto, qui protège le porte-avions à une distance de 137 mètres.

Les forces navales américaines auraient aussi aperçu dix personnes et des armes débâchées sur le pont supérieur du navire russe, mais aucun soldat à proximité des armes. Les marins n’ont pas non plus précisé quelles armes ils avaient vues.

Après l’approche, le Iaroslav Moudry, aurait émis un signal pour que les navires américains ne croisent pas sa route, ce qui va à l’encontre, selon le Pentagone, des règles internationales de navigation.

Au cours de ces derniers jours, le Pentagone et les autorités russes se sont accusés mutuellement de manœuvres dangereuses entre le bateau russe, le Iaroslav Moudry et des navires américains.

Lire aussi : Le Pentagone, se défaussant, accuse la Russie de «manœuvres dangereuses» près des navires américains

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales