Incident militaire en Méditerranée : via le Pentagone, les USA accusent de nouveau le navire russe

Le navire russe Iaroslav Moudry© Wikipédia
Le navire russe Iaroslav Moudry

Les militaires américains ont leur vision du récent incident entre des navires russe et américains en Méditerranée, accusant le vaisseau russe de manœuvre non professionnelles pour le deuxième jour consécutif.

Le Pentagone a présenté sa version de ce qui s’est passé en Méditerranée entre un navire russe, le Iaroslav Moudry, et deux navires américains. A en croire un représentant du Commandement européen des forces armées américaines, Danny Hernandez, l’escorteur russe «essayait intentionnellement de faire obstacle aux manœuvres du Gravely [le lance-missile américain]». Selon lui, le Iaroslav Moudry a hissé un drapeau signalant une limitation du mouvement, mais en même temps manœuvrait pour s’approcher du Gravely. Le signal aurait donc induit en erreur.

«Ce dernier incident n’en est qu’un parmi d’autres incidents aériens et marines [provoqué par le non professionnalisme] des militaires russes», a conclu Danny Hernandez.

Ces accusations interviennent un jour après les accusations du Pentagone, qui a déclaré que le navire russe avait effectué «des manœuvres dangereuses et non professionnelles» près de deux bateaux de la marine américaine.

Lire aussi : Défense russe : un destroyer américain croise dangereusement près d’un navire russe en Méditerranée

La version américaine contredit donc totalement la version du ministère russe de la Défense, selon laquelle le Iaroslav Moudry n’a pas dévié de son cap et n’a effectué aucune manœuvre dangereuse pour les navires américains. Les militaires russes ont déclaré le 28 juin que le lance-missile américain Gravely avait violé les règles de sécurité de navigation internationale en entrant dans le périmètre de la frégate russe.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales