Mali : la prise d'otage serait terminée

Source: Reuters

Une fusillade avait éclaté ce vendredi matin dans une base de la Minusma ainsi que dans un poste de police à Tombouctou, au Mali. Il pourrait s'agir d'une attaque terroriste mais les suspects n'ont pas encore été identifiés.

La mission intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) a annoncé que les forces maliennes, aidées des hélicoptères de l'ONU, auraient repris la base de police de Tombouctou qui avait été attaquée ce matin par des assaillants non encore identifiés. Elle n'a pas précisé s'il y avait des victimes. 

Des hommes armés avaient attaqué ce vendredi matin la Minusma ainsi qu'un poste de contrôle de l'armée malienne.

Selon le site Mali-Web, l'attaque aurait commencé vers 6 heures ce matin. Des tirs de roquettes auraient également été entendus par des journalistes de RFI. Ceux-ci auraient indiqué qu'une infiltration d'élements djihadistes dans la ville est à craindre. 

Si aucun bilan de victimes n'est confirmé, des sources mentionnent que des corps seraient déjà visibles. Un casque bleu aurait été blessé.

Des sources précisent que plusieurs attaques simultanées ont eu lieu et qu'un hôtel, le Palmeraie, aurait également été pris sous le feu d'insurgés. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales