Moniteur ivre et apprenti drogué : une initiation à la conduite peu recommandable en Grande-Bretagne

La paire d’automobilistes semblait assez peu à cheval sur les règles© Rick Wilking Source: Reuters
La paire d’automobilistes semblait assez peu à cheval sur les règles

C’est ce qu’on appelle un départ sur les chapeaux de roues : deux britanniques, dont un moniteur de conduite, ont été arrêtés par la police et placés en garde à vue, l’un pour avoir été contrôlé positif à la drogue et l’autre pour ébriété.

La journée avait pourtant commencé normalement pour cette brigade de la route du Surrey, comté paisible du sud-est de l’Angleterre. Appelée pour l’accident d’un van qui avait dévié dans un fossé, les policiers avaient barré la route et procédaient aux formalités habituelles. Mais soudain, une voiture a forcé le cordon, provoquant l’intervention des forces de l’ordre.

A son bord, un apprenti conducteur, visiblement peu assidu, était sous l’influence de drogues illégales. Quant à son moniteur, qui a du souffler dans le ballon, celui-ci a été contrôlé à plus de 4 fois la limite légale d’alcool au volant (qui est de 80 milligrammes par 100 millilitres de sang au Royaume-Uni).

Les deux individus ont été arrêtés et placés en garde à vue. L’étudiant en herbe, lui, a été mis en liberté conditionnelle en attendant les résultats des tests sanguins.

Lire aussi : Aux Pays-Bas, une nouvelle loi autorise les moniteurs d’auto-école à être payés avec du sexe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales