Pour une députée allemande, les guerres américaines «ont fait grandir» l'Etat Islamique

Sahra Wagenknecht lors d'une interview à Berlin © Tobias Schwarz Source: Reuters
Sahra Wagenknecht lors d'une interview à Berlin

La vice-présidente du parti de Gauche allemand Sahra Wagenknecht a comparé la coalition anti-terroriste en Syrie avec les perpétrateurs des attentats de Paris, et imputé l'existence de l'EI aux Etats-Unis et aux guerres menées au Moyen-Orient.

Sahra Wagenknecht a déclaré au Bundestag : «Bien sûr qu’il n’est pas moins criminel d’assassiner des civils innocents en Syrie avec des bombes que de leur tirer dessus dans des restaurants et des salles de concert. L’un est du terrorisme individuel, l’autre est soutenu par l’État».

«Sans la guerre en Irak il n’y aurait pas eu d’État islamique. Et s’il n’y avait pas eu de bombardement et de déstabilisation de la Syrie, Daesh n’aurait jamais été aussi puissant. L’Occident, et avant tout les États-Unis, ont fait grandir le monstre avec leurs guerres» a-t-elle ajouté.

Lire aussi : L'Allemagne fournit davantage d'armes aux peshmerga kurdes dans la lutte contre l'Etat islamique

La député, qui a été placée sous surveillance des services de sécurité allemands depuis au moins trois ans, a affirmé : «Le gouvernement allemand, qui au travers de ses politiques européennes a contribué à la croissance de l’extrême-droite en France, veut maintenant faire une faveur à Hollande. Et à cause de manœuvres politiciennes intra-européennes, des femmes et des enfants meurent dans les bombardements de Raqqa, où des écoles et des hôpitaux sont détruits. Bien sûr que cela est du terrorisme, et celui-ci a déjà causé bien plus de victimes innocentes que les attaques barbares de Paris».

Lire aussi : Washington aurait appelé Berlin à engager plus de forces militaires contre Daesh

L'Allemagne soutien la France dans son engagement renforcé depuis les attentats du 13 novembre, avec notamment la fourniture d'un avion ravitailleur ainsi qu'une frégate afin d'escorter le porte-avion nucléaire Charles de Gaulle en Méditerranée. Des avions de reconnaissance Tornado allemands prendront aussi part à la mission à partir de janvier.

Selon l'Observatoire Syrien des Droits de l'Homme, une organisation basée à Londres, les frappes menées par la coalition menée par les américains auraient tué 299 civils et les frappes menées par la Russie auraient causé 710 victimes civiles.

Lire aussi : Le ministre allemand des Finances veut «une armée européenne» pour stabiliser le Proche-Orient

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales