Turquie : un jour après la dispersion, les manifestants pro-kurdes reviennent dans les rues (PHOTOS)

© RT

Des manifestations ont été organisées par les plus importantes organisations politiques du pays pour protester contre la politique du gouvernement qui, selon elles, rapprochent la Turquie de la guerre civile.

Les manifestants ont réclamé l’arrêt de l’opération militaire d’Ankara dans les régions majoritairement kurdes du sud du pays, où des mesures strictes de sécurité, y compris des couvre-feux, ont été imposées.

Ankara a déployé jusqu’à 10 000 militaires ce mois pour une offensive contre les combattants du Parti kurde des travailleurs.

Des chars et des blindés ont été stationnés dans des quartiers d’habitation des plus grandes villes peuplées par les Kurdes dans le sud-est de la Turquie. Des mois de violents combats dans les rues ont réduits des zones habitées à l’état de décombres.

Cette année, un cessez-le-feu de deux ans entre Ankara et les Kurdes a été rompu après une série d’attaques terroristes contre ces derniers.

Lire aussi : Des manifestants pro-kurdes défilent à Paris

Environ 200 000 personnes ont dû quitter le sud de la Turquie en raison de l’opération militaire, d’après les médias turcs.

Lundi, un rassemblement similaire a été dispersé par la police, qui a utilisé des canons à eau et des gaz lacrymogènes contre les manifestants.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales