Un allemand s'est tué en voulant vider un distributeur de préservatif avec une bombe

Un allemand s'est tué en voulant vider un distributeur de préservatif avec une bombe © @Andreas_Wegener
Des fleurs ont été déposées où le jeune homme a perdu la vie

Un jeune homme est mort lors de la nuit de Noël en Allemagne après avoir fait exploser un distributeur de préservatifs à l’aide d’une bombe artisanale.

L’homme de 29 ans, originaire de Munster, a été touché par un éclat en acier de la machine, située dans une rue calme dans la zone industrielle de Schöppingen au nord de l'Allemagne.

Lire aussi : Philippe de Villiers au directeur de Super U : «Serge, arrête ça ! C’est scandaleux !»

Avec ses deux amis, le jeune a fixé un explosif artisanal au distributeur afin, semble-t-il, de récupérer les préservatifs et l’argent qui se trouvaient à l’intérieur. Une fois la bombe allumée, il n’a pas eu le temps de se mettre à l’abri avant qu’elle n’explose. Il a alors reçu un morceau de métal dans la tête, avant de perdre connaissance.

Ses deux complices l’ont alors amené à l’hôpital, où il a peu après succombé à ses blessures. Si ses amis ont tout d’abord affirmé que l’homme s’était blessé en tombant dans les escaliers, l’un d’eux a finalement admis que l’incident était lié à l’explosion du distributeur.

La police a confirmé le fait que les hommes n’ont pas pris l’argent ou les préservatifs relâchés suite à l’explosion de la machine. Alertés par des riverains, les forces de l’ordre ont trouvé son contenu dans la rue.

Les deux jeunes qui ont survécu à l’incident ont été arrêtés, avant d’être finalement relâchés de leur garde à vue.

Lire aussi : Une mère a tourné dans des films pornos pour acheter des jouets de Noël pour son fils de 5 ans

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter