Angela Merkel a partagé des informations sur Vladimir Poutine avec le renseignement britannique

© POOL New Source: Reuters

En octobre dernier, la chancelière allemande a rencontré de hauts responsables du renseignement britannique, selon The Times. Ils lui ont donné des renseignements sur Daesh et elle leur a fourni en échange des informations sur Vladimir Poutine.

L’échange d’information s’est produit lors d’une visite de la chancelière allemande à Londres en octobre dernier, rapporte le journal britannique The Times. Angela Merkel s’est entretenue avec le Premier ministre britannique David Cameron dans sa résidence secondaire. Le chef du MI 5 Andrew Parker, le chef du MI 6 Alex Younger et le directeur du GCHQ (Quartier général des communications du gouvernement) Robert Hannigan ont participé à l’entretien.

Les représentants du renseignement britannique ont partagé des informations sur la menace de Daesh en Europe et le nombre d’étrangers qui luttent en Syrie et en Irak, à en croire The Times. En échange, la chancelière allemande leur a fourni des informations «utiles» sur le président russe Vladimir Poutine et la situation en Ukraine. Le journal n’a pas donné les détails de ces renseignements. «Ils ont eu une longue discussion sur la Syrie et la Russie», a confié au Times une source au sein du gouvernement britannique.

La réaction du Kremlin ne s’est pas fait attendre. Le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, n’a rien vu d’extraordinaire dans cet incident et l’a qualifié de «pratique commune dans les affaires internationales». «S’échanger des informations sur les questions internationales importantes, c’est tout à fait naturel», a-t-il déclaré.

En savoir plus : La CIA garde Poutine à l’œil depuis plus de 20 ans

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales