Poutine récuse les accusations de l'UE et sous-entend qu'elle est sous influence américaine

Vladimir Poutine en pleine négociation© Sergei Karpukhin Source: Reuters
Vladimir Poutine en pleine négociation

Le président russe a fermement rejeté les accusations de l'UE qui lui reproche une manque de flexibilité durant les négotiations tenues ce jour à Bruxelles concernant les pourpalers de libre-échange avec l'Ukraine.

Les trois parties prenantes sont reparties bredouilles à l'issue de leur rencontre aujourd'hui à Bruxelles, l'UE mettant l'échec des pourparlers sur le dos de l'inflexibilité de Moscou. 

Le président russe de son côté accuse Bruxelles d'avoir quitté les négotiations avec le mot «game over», un mot «pas très européen» selon le président, sous-entendant une influence anglo-saxonne. 

Pour le ministre du Développement économique russe Alexeï Oulioukaev, l'Ukraine et l'UE n'étaient pas prêtes à prendre en considération les intérêts russes. 

Il précise par ailleurs que l'embargo alimentaire et l'annulation de l'accord de libre-échange à l'encontre de l'Ukraine n'a rien à voir avec l'échec des négotiations et qu'il s'agit d'une réponse proportionnée au fait que Kiev se soit joint aux sanctions américaines et européennes contre la Russie en août dernier. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales