Libye : des combats entre djihadistes et civils armés font 11 morts en trois jours

La Libye sombre dans la violence...© Esam Al-Fetori Source: Reuters
La Libye sombre dans la violence...

Plongé dans le chaos depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, le pays a de nouveau été ensanglanté ces derniers jours par des confrontations impliquant la branche libyenne d’Al-Qaïda, Ansar Asharia.

Depuis trois jours, au moins 11 personnes ont trouvé la mort dans des affrontements qui ont eu lieu à Agebadia, dans le nord-est de la Libye, rapporte l’organisation humanitaire Croissant-Rouge. Des djihadistes du groupe Ansar Asharia ont affronté des habitants armés soutenant le gouvernement de Tobrouk, reconnu par la communauté internationale.

Le porte-parole du Croissant-Rouge, Mansour Ati, a rapporté à l’agence de presse française AFP que parmi les morts figuraient des civils, dont des enfants, et que leurs corps avaient été transportés dans l'hôpital local. Un responsable de cet établissement a lui ajouté que des dizaines de personnes supplémentaires avaient été blessées dans les affrontements.

Celui-ci n'a toutefois pas été en mesure de donner le bilan des pertes du côté des combattants djihadistes, qui ne transportent pas leurs victimes dans l’hôpital.

La ville d'Agebadiya, qui se trouve en pleine région pétrolière, est contrôlée par le gouvernement de Tobrouk mais est soumise à l’instabilité, comme le reste du pays depuis la chute de Mouammar Kadhafi. Divisée entre deux gouvernements, l’un à Tobrouk, l’autre à Tripoli, revendiquant le pouvoir, la Libye fait face à l’avancée des groupes djihadistes comme Ansar Asharia et Daesh.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales