Un prédicateur salafiste allemand suspecté d'avoir recruté des djihadistes

Le prédicateur salafiste Sven Lau Source: Reuters
Le prédicateur salafiste Sven Lau

Le prédicateur salafiste allemand Sven Lau, à l'origine des patrouilles menées à Wuppertal (ouest) au nom de la «police de la charia», a été arrêté mardi.

Les autorités allemandes ont arrêté, ce mardi, le prédicateur salafiste Sven Lau pour son soutien présumé à une organisation terroriste. Converti à l’islam, très connu en Allemagne, il aurait recruté en 2013 deux hommes de la région de Dusseldorf pour aller se battre en Syrie aux côtés de l’organisation Jaich al-Mouhajirine wal Ansar.

Lire aussi : L’Allemagne expulse un homme pour avoir combattu contre Daesh en Syrie

Surtout, Sven Lau est suspecté par le renseignement allemand de s’être lui-même rendu en Syrie pour apporter 250 euros à l'une de ces recrues. Il aurait acheté, à son retour en Allemagne, de nombreux équipements de vision nocturne.

 

De plus, Sven Lau pourrait être poursuivi par la justice allemande pour avoir organisé à l'été 2014 dans les rues de Wuppertal plusieurs rassemblements d'hommes revêtus de vestes orange portant la mention «police de la charia», qui enjoignaient de ne pas boire d'alcool, ne pas écouter de musique et ne pas jouer pour de l'argent. Il pourrait être placé en détention provisoire dès aujourd’hui.

En savoir plus : L'Allemagne va intervenir en Syrie, ses citoyens craignent une hausse des risques terroristes

Jaich al-Mouhajirine wal Ansar, groupe de jihadistes tchétchènes et d'Asie centrale apparu en 2012 dans le conflit syrien, est fort de 1.500 hommes combattant en particulier dans la province d'Alep, dans le nord de la Syrie. Dix pour cent d'entre eux sont Syriens. Cette organisation a prêté allégeance fin septembre au Front al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda.

Lire aussi : Selon une écrivaine immigrée, «les lois de la charia existent en Autriche et en Allemagne»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales