Le ministre de la Défense israélien s'en prend à une organisation de lanceurs d'alerte

Moshe Yaalon entend défendre l'armée contre l'organisation Briser le silence Source: Reuters
Moshe Yaalon entend défendre l'armée contre l'organisation Briser le silence

Moshe Yaalon a estimé que l'organisation «Briser le silence» dégrade l'image d'Israël en publiant des témoignages d'anciens soldats qui dénoncent l'occupation de la Cisjordanie et les opération en Palestine.

Fondé en 2004, le groupe rassemble et publie en effet les témoignages d’anciens soldats qui ont servi en Palestine ou dans les territoires occupés de Cisjordanie. Il révèle ainsi aux israéliens les abus commis contre la population palestinienne, ce qui est souvent difficile pour les médias, fournies en informations par des porte-paroles de l’armée.

Moshe Yaalon entend donc lutter contre cette organisation et montrer le «prix moral» qu’Israël paie pour l’occupation. Selon lui, «Briser le silence» mène une politique de «propagande mensongère contre les soldats et les l’Etat, et contribue à délégitimer l’image du pays».

Surtout, pour Moshe Yaalon, les témoignages relatés par l’organisation «se sont plusieurs fois révélés sans fondement. Cette organisation agit pour des motifs malveillants, et nous devons donc nous engager totalement dans la lutte contre ce groupe.»

Suite à ces déclarations, l’association Briser le silence a estimé que «le ministre de la Défense est effrayé par les vrais soldats qui parlent de l’occupation qu’il tente de mettre en place. Il essaye de nous calomnier, mais nous ne resterons pas silencieux».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales