«Dislike» : le siège allemand de Facebook vandalisé

© Capture d'écran d'un tweet de @BILD

Des inconnus ont vandalisé samedi soir à Hambourg (nord) le siège allemand de Facebook, endommageant les vitres et les murs du bâtiment avant de prendre la fuite, a annoncé la police dimanche.

Vers 21H00 (heure locale), un groupe de quinze à vingt personnes masquées et habillées en noir a lancé sur le bâtiment des récipients remplis de peinture ainsi que des pierres et des fumigènes, endommageant des murs, des vitres ainsi que la porte d'entrée, selon la même source.

En savoir plus : Facebook, accusé de violation de la vie privée, échappe à une condamnation

A l'encre rouge, ils ont apposé sur un mur le slogan «Facebook Dislike», allusion à la fonctionnalité «Je n'aime pas» du réseau social.

Les auteurs, dont les motivations précises sont inconnues, ont ensuite pris la fuite, a ajouté la police.

Régulièrement critiqué par les groupes de défense de la vie privée, Facebook a aussi été pointé du doigt en Allemagne pour les nombreux commentaires hostiles aux réfugiés postés sur le réseau social, alors que le pays s'attend à accueillir un million de demandeurs d'asile en 2015.

Le ministre de la Justice, Heiko Maas, a mis en garde Facebook, l'enjoignant à ne pas «devenir une scène pour l'extrême-droite». 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales