Steinmeier : il faut s’unir pour accueillir les réfugiés, sinon, ce sera l’échec

Frank-Walter Steinmeier© Fabrizio Bensch Source: Reuters
Frank-Walter Steinmeier

Face à l’énorme afflux de migrant en Europe, le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier a appelé l’Union européenne à parler d’une seule voix sous peine de connaître un grave échec.

«Soit l’Europe est unie et agit avec solidarité en ces temps difficiles pour des centaines de milliers de personnes ou des clôtures et des barrières seront à nouveau érigées», a déclaré le chef de la diplomatie allemande, lors de son intervention devant le congrès du Parti Social-démocrate.

Mais la vision d’une Europe unie s’effrite, a prévenu Frank-Walter Steinmeier. Il a exhorté les pays européens à rivaliser d’audace pour faire avancer le projet européen et «s’opposer aux populistes de droite».

Un autre social-démocrate allemand, le président du Parlement européen, Martin Schulz, a également déclaré cette semaine que l’Europe risquait de s’effondrer.

Ces déclarations interviennent alors dans le contexte où le mécontentement progresse à cause des migrants qui continuent à arriver en Europe. Certains signes ne trompent pas. Le Front national, parti d’extrême-droite, est sorti vainqueur du premier tour des élections régionales en France. Aujourd’hui, la Commission européenne a ouvert une procédure d'infraction à l'encontre de la Hongrie estimant que la nouvelle législation hongroise en matière d'asile était «sur plusieurs points incompatible» avec le droit communautaire. Et la semaine dernière, la Hongrie et la Slovaquie ont porté plainte contre les quotas européens de migrants devant la Cour de Justice de l’Union européenne. Les pays d’Europe orientale (la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie, la République tchèque et la Roumaine) sont opposées à la politique de répartition des réfugiés décidée à Bruxelles.

En savoir plus : Des pays menacés de sanctions pour ne pas avoir enregistré des migrants

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales