Le ministre de l'Intérieur italien veut fermer les lieux de culte musulmans clandestins

Le ministre de l'Intérieur estime que l'Italie possède assez de lieux de culte réglementés pour les musulmans. Source: Reuters
Le ministre de l'Intérieur estime que l'Italie possède assez de lieux de culte réglementés pour les musulmans.

Comme Manuel Valls en France, qui entend fermer les mosquées radicales, le ministre de l'Intérieur italien, Angelino Alfano promet la fermeture des lieux de cultes musulmans qui ne sont pas autorisés.

Les attentats parisiens semblent avoir enclenché, en Europe, une vague sécuritaire importante. L’Italie est ainsi décidée à lutter, elle aussi, contre le radicalisme et l’islamisme. Le ministre de l’Intérieur italien Angelino Alfano a ainsi annoncé, vendredi, son intention de fermer les lieux de culte musulmans clandestins pour lutter contre le terrorisme.

Lors d’une réunion consacrée aux risques terroristes, le ministre a ainsi affirmer sa volonté de «fermer les lieux clandestins et irréguliers, non pas pour empêcher le culte, mais pour que le culte soit pratiqué dans des lieux en règles». Et Angelino Alfano d’affirmer que l’Italie possède déjà des lieux de culte pour les musulmans : «Nous avons en Italie quatre mosquées et plus de 800 lieux de culte musulmans».

Environ un million de musulmans vivent en Italie, et comme en France, ils déplorent souvent la difficulté à obtenir les autorisations nécessaires pour établir des lieux de culte. De nombreux élus restent en effet opposés à ces installations en Italie.

Rome et l’Italie, s’ils n’ont pas été directement ciblés par l’Etat islamique pour le moment restent très souvent cités par la propagande de Daesh comme des lieux à frapper. Les Etats-Unis ont d’ailleurs mis en garde le pays contre ce risque assumé par le ministre de l’Intérieur. «Aucun lieu au monde n'est à risque zéro, comme le démontre la chronologie dramatique du terrorisme de 2001 à aujourd'hui. Seule la prévention existe, et jusqu'à présent notre travail de renseignement et de prévention a fonctionné», a affirmé Angelino Alfano.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales