Melbourne: un forcené criant «Allah Akhbar !» s’en prend à un rabbin qui finit par s'énerver (VIDEO)

L'homme au t-shirt rouge a eu tord de vouloir se mesurer à ce rabbin, la corpulence de ce dernier n'ayant d'égal que sa sagesse.© Capture d'écran Youtube.
L'homme au t-shirt rouge a eu tord de vouloir se mesurer à ce rabbin, la corpulence de ce dernier n'ayant d'égal que sa sagesse.

A Ripponlea, au Sud de Melbourne, un homme visiblement sous l'emprise de substances hallucinogènes a tenté d'agresser un groupe de juifs orthodoxes qui sortaient de la synagogue. Son état étant totalement inadéquat, il a été facilement maîtrisé.

Le joyeux gaillard avait commencé par vouloir voler le scooter d'un adolescent garé à la sortie de la synagogue. C'est là qu'il a été abordé par le groupe d'hommes juifs orthodoxes qui sortaient de l'office religieux.

Interrogé sur son état et ses nobles intentions, l'homme s'est mis à gesticuler dans tous les sens en hurlant et vociférant moult propos haineux et quasi-incompréhensibles au visage de son interlocuteur qui lui, est resté relativement calme, indiquant poliment : «monsieur n'est pas dans son état normal» et lui demandant de «parler plus calmement».

Voulant visiblement prouver à l'assemblée ses origines, le forcené a hurlé plusieurs fois «Moi j'suis un aborigène !», sur quoi le rabbin a répondu «et bien c'est super, tant mieux pour toi !». L'agresseur a alors lancé «toi retourne en Israël!», ajoutant «tu veux jurer sur Allah ?!».

Après quelques secondes d'un suspens insurmontable, le forcené a finalement tenté d'agripper le cou de son interlocuteur juif. Une erreur ô que grossière puisque la corpulence du rabbin s'est révélée être bien supérieure à celle de son agresseur.

Le rabbin, au début calme et poli, est alors sorti de ses gonds et, en un tour de bras a pulvérisé l'odieux saltinbanque qui, ni une ni deux s'est retrouvé plaqué au sol. La police est arrivé quelques secondes plus tard et a interpelé l'agresseur.

Interrogé par le Daily Mail Australia, le rabbin a déclaré que l'incident «n'avait rien d'antisémite» et que l'homme était tout simplement sous l'emprise de méthamphétamine.

L'agresseur a été placé en garde à vue durant plusieurs heures avant d'être libéré sous caution. Il sera jugé le 19 janvier prochain et devra répondre de vol et d'agressions avec dommages collatéraux.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales