Hassan Rohani : les roquettes et les avions ne sont pas des jouets pour les abattre sans raison

Le président iranien Hassan Rohani Source: Reuters
Le président iranien Hassan Rohani

Devant une réunion du Parlement mercredi, le président iranien Hassan Rohani a prononcé un discours en exprimant son avis sur le crash du SU-24 russe et a appelé la Turquie à prendre ses responsabilités suite à l’incident.

«Cet incident qui a eu lieu à la frontière turco-syrienne représente un signe alarmant et dangereux prouvant que dans la région règne autant de chaos que d’actions similaires irréfléchies», a-t-il expliqué ajoutant que les avions n’étaient pas que des jouets.

Le président iranien a également souligné que «la Russie et la Turquie représentaient des voisins amis pour l’Iran» et a exigé que les deux pays prennent des mesures de précaution pour éviter de tels incidents à l’avenir.

La Turquie a abattu un avion de combat russe SU-24 à la frontière turco-syrienne, qui selon elle, a violé l’espace aérien turc. La Russie à son tour a affirmé que son bombardier a été abattu sur le territoire syrien.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales