La Pologne veut entraîner les réfugiés pour qu’ils rentrent libérer la Syrie

Source: Reuters

Les réfugiés syriens ont inondé l’Europe ces dernières années. C’est pourquoi le ministre polonais des Affaires étrangères est persuadé qu’«on ne doit pas envoyer de soldats européens lutter contre Daesh alors que les Syriens «boivent du café».

Witold Waszczykowski, ministre polonais des Affaires étrangères, a déclaré aujourd’hui que «des centaines des milliers de Syriens étaient arrivés en Europe il n’y a pas longtemps. On peut les aider à former une armée», précisant que les réfugiés pouvaient s’entraîner pour «libérer leur propre pays avec notre aide».

D’après ses estimations, ceux qui empruntent les voix maritimes très périlleuses pour rejoindre l'Europe, «sautent de leurs bateaux gonflables avec leur iPad à la main» et cherchent en premier lieu à recharger leur téléphone portable. «Des centaines de milliers de Syriens boivent du café dans les rues de Berlin ou dans d’autres pays européens, mais ils pourraient tout aussi bien repartir combattre l'EI dans leur pays», a-t-il précisé.

Hier, Witold Waszczykowski avait déjà mis en évidence que l’Europe devrait adopter une autre approche envers la communauté musulmane qui vit en Europe, qui déteste ce continent et cherche à le détruire».

Lire aussi : Des images impressionnantes de l'afflux de migrants sur les côtes grecques (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales