L’opposition syrienne a donné au gouvernement des indications sur des cibles terroristes près d’Alep

© Rodi Said Source: Reuters

Les forces du gouvernement syrien ont été averties des positions des terroristes autour de la base aérienne de l'aéroport de Kweires par l’opposition, qui les a aidé à lever un blocus long de deux ans, a fait savoir le ministère russe de la Défense.

«Cet aérodrome a été assiégé par Daesh pendant deux ans», a annoncé le porte-parole de la Défense, Igor Konachenkov mercredi lors d’un briefing quotidien. «Les renseignements concernant les positions de tir des terroristes et des points de support autour de Kweires ont été fournis par l’opposition syrienne et confirmé par le centre de communication de Bagdad».

Lever le siège de la base aérienne dans la province d’Alep, constitue l’une des plus grandes victoires pour Damas, depuis que la Russie a commencé à fournir un soutien aérien à l’armée syrienne.

L’opposition a également fourni des données aidant à cibler un grand dépôt d’armes appartenant au Front al-Nosra, groupe armé djihadiste affilié à Al-Qaïda, dans la province de Homs a ajouté le représentant russe.

La Russie appelle les forces de l’opposition modérée en Syrie, à une trêve avec le gouvernement et à combattre ensemble contre une menace terroriste commune.

Igor Konachenkov a aussi fait savoir qu’au cours de ces deux dernières journées, les avions russes ont effectué 85 sorties de combats et attaqué 277 cibles en Syrie. Les frappes ont été menées dans les provinces d’Alep, de Damas, de Lattaquié, de Hama, de Homs et d’Idleb.

Le général a indiqué que les renseignements obtenus par l’opposition avaient aidé l’aviation russe à mener une série de raids près de la ville de Hama et avait empêché l’opération planifiée par l’ennemi.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales