Ariège : incendie «circonscrit» dans une usine à Pamiers, confinement pour risques toxiques levé

- Avec AFP

Ariège : incendie «circonscrit» dans une usine à Pamiers, confinement pour risques toxiques levé© Cecile DUPONT / AFP Source: AFP
Vidéo
Incendie de l'usine à Pamiers le 10 septembre 2021
Suivez RT France surTelegram

Un important incendie a été «circonscrit», ce 10 septembre au matin dans l'entreprise Aubert et Duval à Pamiers en Ariège. Les riverains ont été confinés en raison de risques toxiques avant que la préfecture ne lève ces restrictions.

Les pompiers ont «circonscrit» ce 10 septembre un important incendie dans l'entreprise Aubert et Duval de Pamiers (Ariège). La préfecture a levé le confinement qu'elle avait ordonné pour les riverains du site. 

Selon la radio France Bleu, c'est un «bain d'acide» qui aurait pris feu dans cette usine spécialisée dans la ferronnerie industrielle. La préfecture a alors déclenché un centre opérationnel départemental pour coordonner les opérations de secours. Selon le quotidien régional La Dépêche, il n'y a aucun blessé à déplorer pour l'instant. 

«Les habitants résidant dans un rayon de 200 m autour de l’usine sont invités à se confiner par mesure de précaution. Le reste de la population est invité à ne plus se déplacer. Les accès de Pamiers sont interdits à la circulation pour ne pas gêner l’action des services de secours», a tweeté la préfecture dans la matinée.

D'importants moyens ont été mis en place par les autorités pour éteindre l'incendie. Toujours selon France Bleu, «les élèves de l'établissement Notre-Dame, situé au cœur de la ville» ont été confinés, avant d'ajouter qu'«un périmètre de sécurité de 800 mètres» avait été établi. 

Des policiers circulaient dans les rues avec des haut-parleurs enjoignant aux gens de fermer les fenêtres de leur voiture, de leur appartement et de ne pas sortir à cause d'un «risque de toxicité», a constaté dans la matinée une correspondante de l'AFP.

L’incendie s’est déclaré ce 10 septembre vers 6h30, dans un bac d’acide situé dans un bâtiment de 400 mètres carrés au sein de cette usine de métallurgie de pointe, sous-traitante d'Airbus, et plus gros employeur privé d'Ariège. «Le feu s’est propagé rapidement à tout le bâtiment. Le personnel a été immédiatement évacué. Aucun blessé n’est à déplorer», a précisé la préfecture.

«J'ai vu depuis ma fenêtre que les gamins qui jouaient dans la cour de récréation ont été rapidement ramenés en classe», a témoigné auprès de l'AFP une habitante dont l'appartement est situé à 200 mètres de l'usine. Selon elle, une alarme a retenti dans la ville.

Plusieurs riverains ont affirmé avoir entendu «des petites explosions» avant d'apercevoir un nuage grisâtre planer au-dessus de la ville.

 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»